Un Collège Autrement

Jérôme Saltet

JeromeSaltet-2

La devise de Play Bac, c’est « changer l’éducation ». Nous devons contribuer au changement, et pas seulement l’attendre ou l’espérer. D’où notre projet de collège révolutionnaire.

Pourquoi ce projet de collège « révolutionnaire », maintenant ? La réponse tient en deux parties (je n’ai pas fait Sciences Po pour rien !) : parce que c’est possible, et parce que l’action vaut mieux que la critique !

Oui, c’est possible. Oui, les enfants peuvent parfois travailler sans le prof. Oui, le rôle de ce dernier peut changer (il ne peut plus se contenter de faire un cours). Oui, on peut tenir compte du profil de chaque élève pour individualiser son parcours. Oui, on peut sortir un élève en difficulté de la spirale de l’échec. Oui, les cours peuvent échapper à la routine mortelle du rythme horaire. Oui, on peut évaluer les compétences des élèves sans jamais les humilier. Oui, on peut sortir de la dictature des maths. Oui, on peut faire de la philo dès l’école primaire. Oui, on peut se concentrer sur les savoirs essentiels, tout en développant les savoir-faire et les savoir-être indispensables. Oui, les parents peuvent être les partenaires du collège. Oui, on peut garder le plaisir d’apprendre tout au long de la scolarité, tout en développant le sens de l’effort. Oui, on peut être moderne, et notamment utiliser au mieux les formidables ressources du numérique, sans faire systématiquement table rase du passé. Et oui, tout cela peut se faire sans dépenser plus. Oui, oui et oui !

Mais le dire c’est bien, le faire c’est mieux. Chez Play Bac, nous avons un mot d’ordre, qui symbolise notre état d’esprit en la matière : Yakacéfè. C’est le contraire de yakafaucon ! Nous sommes plus à l’aise en proposant et en agissant, qu’en critiquant et en laissant faire.

Ne pas attendre que l’Etat fasse tout. Contribuer. Combiner l’idéalisme et le pragmatisme. Faire ce qui marche quand on veut innover : imaginer, tester, évaluer, corriger, partager, donner envie, disséminer…

La devise de Play Bac, c’est « changer l’éducation ». Nous devons contribuer au changement, et pas seulement l’attendre ou l’espérer. D’où notre projet de collège révolutionnaire.

www.changerlecole.com
Twitter : @ecoledufutur