Un Collège Autrement

Notre association soutenue par le Rotary Club

LE ROTARY CLUB DE SAINT-MARCELLIN SOUTIENT « UN COLLÈGE AUTREMENT »

Par Simon GALINIER | Publié le 06 avril 2017 à 12h12 | Modifié le 06 avril 2017 à 12h15 | Vu 909 fois
Le Rotary Club de Saint-Marcellin soutient « Un collège autrement »
160 convives avaient répondu à l’appel du Rotary Club de Saint-Marcellin vendredi dernier au Centralis – © S.G.

A l’occasion de la Fête du saint-marcellin, qui avait lieu tout le week-end dernier, le Rotary Club organisait un dîner gourmand autour du saint-marcellin, concocté par les traiteurs A Table et Stek et au profit de l’association vinoise « un collège autrement » 

Près de 160 personnes ont été accueilli par les étudiants de l’IUT de Valence pour la Nuit du Saint-Marcellin, organisée dans la salle de réception du Centralis. L’intégralité des bénéfices de cette soirée a été reversée au profit de l’association (vinoise) « Un collège autrement ».

Représenté par Camille Henry, chargée de projet et Christel Corvey Biron, présidente de l’association , ce collectif d’une soixantaine d’adhérents souhaite développer un programme pédagogique novateur à destination des jeunes du Sud-Grésivaudan. Cette démarche émergeant d’une volonté locale de parents d’élèves suscite l’intérêt de l’Enseignement Catholique qui réfléchit aujourd’hui à la meilleur façon de l’accompagner . L’objectif de ce collège est d’offrir une suite cohérente de l’école privée de la Providence de Vinay qui met en place une pédagogie insufflant une dynamique nouvelle (café des parents, journées ateliers/conférence, coopération, co-éducation…) Ce projet vise à prendre sa part grâce à sa pédagogie à la prévention contre le décrochage scolaire, réelle problématique locale. La soirée fût joyeusement animée par Marie-Ange Brillat, Hassen Bouchakour et son groupe d’étudiants des ateliers Même Pas Cap mettant en scène les valeurs du projet.

« Une nouvelle vision de l’éducation »

 « L’objectif est de favoriser l’autonomie des jeunes scolarisés dans leurs apprentissages, leur professionnalisation ainsi que leur appréhension du monde, afin qu’ils deviennent des citoyens responsables et de véritables acteurs de demain, soucieux de l’environnement. Nous voulons particulièrement apprendre le vivre-ensemble et lutter contre le décrochage scolaire» explique Camille Henry, mère de cinq enfants et architecte de formation qui s’est fixé comme ambition de réunir 50 000 euros d’ici 2018.

Pour Gilberte Deplantes, présidente du Rotary Club de Saint-Marcellin, il est apparu tout naturel de soutenir ce projet « visant à apporter une nouvelle vision de l’éducation avec l’enfant au coeur des préoccupations éducatives ».

Plus d’informations sur : http://uncollegeautrement.com/ et sur https://www.ecoledelaprovidencedevinay.com/

Faire un commentaire